• yach893

Information financière et indicateurs financiers

Dernière mise à jour : 13 nov. 2021


Bienvenue sur notre blog.


Cet endroit est un espace d’échange, de conversation sur des thèmes divers, comme le business, l’actualité, la finance, la comptabilité, l'évaluation des entreprises, la gestion, le management, le développement durable, la RSE etc.

« La naissance d'un nouvel indicateur financier». Le principal indicateur financier, va-t-il subir une métamorphose ? L’imagination des financiers est sans limites, la crise actuelle, permet à certains d’entres eux d’imaginer un nouvel indicateur financier qui pourrait s’imposer en Europe dans les mois à venir. La crise du Coronavirus (Covid19), a et pourra avoir une incidence sur la présentation de cet indicateur. Certaines communications des résultats financiers commencent par en tenir compte. Le nouvel indicateur EBITDAC qui est utilisé par certaines entreprises dans cet environnement permet de retraiter la présentation du résultat, simplement en retraitant ce dernier des effets du Coronavirus. Si ce type de retraitements venaient à se généraliser, les directeurs financiers vont faire preuve d’imagination et de novation !

Concrètement l’EBITDA permet de mesurer le « earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization » concrètement, il s’agit d’un indicateur qui permet de mesurer le bénéfice après dotations aux provisions sur stocks et créances clients, mais avant intérêts, impôts, taxes, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations. Cet indicateur fondamental et international est dans l’esprit de tous les financiers. Il permet de jauger le bénéfice directement issu par l’activité sans incidence des modalités de financement de cette activité et hors impacts fiscaux et d’investissement. Il permet de mesurer la température des entreprises, et est utile aussi lors de la présentation des résultats aux investisseurs et aux actionnaires, mais aussi lors des opérations de fusions/acquisitions pour assurer l’estimation du prix d’acquisition de l’entreprise, il est aussi utile et utilisé par les banquiers pour la rédaction des clauses de covenants qui permettent d’assurer la bonne gestion de l’entreprise à l’issue du financement qu’elles peuvent obtenir pour développer leurs projets.


La communication financière, en dehors des accords de place, peut laisser place à des présentations d’informations financières corrigées d’événements exceptionnels qui pourraient avoir une incidence sur les comptes des sociétés. La transparence de cette information, s’impose et les données doivent être clairement explicitées. Le bal est lancé par la société CES, qui modifie son EBITDA pour le transformer en EBITDAC. La CES Energy Solutions Corp., société cotée au Nasdaq, annonce son résultat Q1 (du premier semestre) et précise que la société CES est heureuse d'annoncer de solides résultats financiers pour le premier trimestre de 2020 malgré la détérioration de la conjoncture dans la dernière partie du trimestre. CES a généré des revenus de 349,4 millions de dollars au premier trimestre 2020 et un EBITDAC ajusté de 51,1 millions de dollars, ce qui représentait 14,6% des revenus de la période… ». La société ROVI., société cotée au MSE (Mexican Stock Exchange), quant à elle, annonce pour le premier trimestre, un L'EBITDAC (résultat avant Intérêts, impôts, amortissement, Coronavirus) qui atteint 21,0 M € au T1 2020, en hausse de 77% par rapport à la même période de l'année précédente, reflétant une augmentation de 6,3 pp de la marge EBITDAC, qui était de jusqu'à 20,8% au T1 2020 contre 14,4% au T1 2019.

On comprend que la communication financière peut être amené à évoluer dans cet environnement incertain. La correction des résultats de données non récurrentes qui permettrait un ajustement des indicateurs financiers, laisse songeur. L’approche qui consiste à mesurer et à évaluer les impacts des pertes générées par les effets de cette crise, afin de modifier le résultat présente un axe de réflexion. Quelques pistes en la matière, sont d’ores et déjà clairement identifiées, quel est le bénéfice supplémentaire que l’entreprise aurait pu réaliser si cette crise ne s’était pas produite, notamment dû aux décisions gouvernementales de restriction d’activités, (développement commerciaux, fermeture temporaire des sites et des magasins, impossibilité d’assurer les développements technologiques nécessaires à la bonne réalisation des contrats signés préalablement à la crise…). Cette approche a au moins le mérite de mesurer les effets du covid sur l’économie réelle.

Les analystes pour leur part, sont interpellés par cette nouvelle donne, en effet suivre ce type de raisonnement conduit à retraiter le bénéfice de pertes qui ne seront jamais récupérables à priori. Mais c’est bien, un des enjeux, de cette nouvelle approche, et particulièrement dans la mesure ou les conditions de relance futures pourraient conduire à assurer une croissance future exceptionnelle. Mais une des raisons les plus évidente, de cette stratégie de présentation de l’EBITDAC et de cette crise mondiale, amène les entreprises à rediscuter de leurs « covenants » avec leur banquiers et investisseurs, dans la mesure ou les bénéfices attendus n’ont pu être réalisés et qu’ils sont directement liés à la mesure des covenants. L’EBITDAC est une réponse à cette problématique. L’enjeu pour les entreprises consiste à permettre l’assouplissement les conditions d’emprunt fixées par leurs banquiers. Cette situation implique que les banquiers et les entreprises abordent ce sujet avec sérieux, et avec des EBITDA ajustés des effets des variations économiques erratiques mais réalistes.

Quoiqu’il en soit, les entreprises devront agir avec transparence, la communication financière est un mode de communication qui révèle le sérieux des managers. La réalité des impacts doit être identifiée et abordée avec exhaustivité et clarté. Cette logique de retraitements devra être détaillée dans les rapports financiers trimestriels, semestriels et annuels, afin que les analystes et autres lecteurs des comptes puissent tenir comptes de ces incidences et mener des analyses avec des indicateurs comparables entre eux.

Créez un nouveau post dès maintenant.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout